Pour ne plus m’ennuyer, changer mes habitudes ?

Bricolage et patience!

En voilà un programme mystérieux ! Du coup, dans un soudain élan d’énergie , j’ai entamé la rénovation de mon extérieur ! Pas mon corps, non ! Celui de ma maison !

Tout est leçon dans la vie, du moins expérience ! Partie guillerette au supermarché de la bricole, je m’imaginais déjà, le pinceau à la main, mettre sur les portes et portails, la couleur lumineuse qui rendrait « grecque » ma cour. Que nenni ! A mes questions « techniques », le spécialiste a répondu par de trop nombreux possibles. J’ai senti à l’intérieur que la confusion s’installait. « Avant de choisir sur un coup de tête, vous devriez prendre le temps de réfléchir » m’a asséné le professionnel.

Bardée de catalogues de couleurs, je suis rentrée cogiter.

Même pour mettre de la couleur dans ma vie, je devrais réfléchir ? Merci, je maîtrise !

Tu parles de changer mes habitudes !

C’est curieux comme l’agencement de bleu breton, orange sanguine, émeraude, bleu caraïbe… reflète les habitudes sclérosantes, les croyances qui limitent mes possibles. Ben oui ! Devant la palette, j’ai d’abord jubilé, osé le tout pour le tout avant de tergiverser pour assortir les volets aux portails, puis abandonner le vert céladon ou le bleu canard pour un jaune d’or, feignant encore de me croire rebelle !

Quelques heures plus tard, triomphante, ma liste de matériels à acheter dans la pogne, j’ai annoncé fièrement au monsieur Bricole goguenard, que je voulais de la peinture Caraïbe. Au comble de ma puissance, j’ai montré les photos des murs de ma cour. C’était convenu car à bricoler, autant le faire bien ! Ne pas lésiner pour ne pas avoir à y revenir de sitôt !

Bref ! Une heure plus tard, je suis ressortie sans ravalement de façade clinquant et de mon enthousiasme délirant, je n’ai sauvé qu’un petit pot de peinture « crème de cassis » pour une table basse… Je vais passer de longues heures à travailler sur le fond, à nettoyer, rénover, réparer, protéger avant de maquiller ma cour aux couleurs de la Joie.

Changer mes habitudes ? Tu parles ! La vie se charge de remettre sans cesse le travail sur l’établi. Peu importe sa forme, la leçon du moment est la patience (encore!!!) !

Observer et travailler en profondeur au lieu de maquiller ce qui est, éviter l’illusion du « tout, tout de suite ». Prendre le temps de…

Et toi ? Quel lien vis- tu avec le rythme des choses ? Ce qui est et ce que tu aimerais ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s